L’Influenceur corporate JEROME MONANGE portrait par Guillaume Terrien

/L’Influenceur corporate JEROME MONANGE portrait par Guillaume Terrien
Jérôme Monange Influenceur

Jérôme Monange Influenceur

L’influenceur corporate JEROME MONANGE par Guillaume Terrien

« Influence digitale ». « Transformation numérique ». « Retail du futur ».

A la croisée de ces termes contemporains, un homme, Jérôme Monange, apôtre du point de vente et prêcheur d’un humanisme fédérateur et managérial que l’on retrouve dans son activité de consultant mais aussi de veille avec ses 2 groupes « Lab Luxury and Retail 2025 » https://www.linkedin.com/groups/8181215 et « Lab Retail 2025 » https://www.linkedin.com/groups/4867620
Plongée sous-marine dans la vie d’un homme pour qui le requin est une icône esthétique quoique préhistorique et un témoin du temps qui passe, ce temps qu’il aime figer dans les photographies de ceux qu’il place au sommet de la chaîne de valeur : nous, vous, toi, les êtres humains.

 

30 ans d’expériences dans le secteur retail et luxury retail

« Bonjour Monsieur, que puis-je faire pour vous ? »
Cette question, posée par le vendeur (fictif) de la boutique Roche-Bobois qui éclaire votre coin de rue, Jérôme la connaît parfaitement ; cela fait maintenant bientôt trente ans qu’il réfléchit à sa réponse et qu’il sillonne l’univers du retail français à travers ses expériences professionnelles en distillant autour de lui l’idée centrale qu’un point de vente ou une entreprise fonctionnent avant tout grâce aux hommes.

De Kiabi à Devred, où pour les Galeries Lafayette et Hermès, à une mission pour le groupe LVMH, d’un poste de « vendeur plus » à celui de Directeur Régional de 50 points de vente, il a gonflé son expérience professionnelle au gré des aléas d’une vie personnelle qui n’a pas épargné sa santé et lui appris la résilience . Aujourd’hui consultant en marketing et communication, il délivre ses conseils en B2C aux marques de luxe mais aussi de retail et parfois même en B2B … en rappelant à qui veut l’entendre que la transformation digitale est avant tout une histoire d’équilibre ; un équilibre délicat que les retailers doivent trouver, entre technologie et humain. Un moyen, une fin. Devinez dans quel ordre…

La compréhension du consommateur et du shopper

Le fil rouge de son parcours reste la compréhension du consommateur, ce client si difficile mais pourtant capital pour la santé d’entreprises qui ont été bien obligées de changer leur fusil d’épaule : l’information descendante, du sacro-saint siège vers le point de vente n’a plus sa place, tout comme est en train de disparaître la communication imposée dans une époque où les réseaux sociaux transforment le pouvoir d’expression du consommateur final aussi bien que celui du collaborateur.

L’expérientiel émotionnel

L’expérience client est devenue un enjeu capital pour les marques du retail, « l’expérientiel émotionnel » une obligation pour les points de vente et le CDO le maillon d’une chaîne qui place l’humain comme facteur déterminant du fonctionnement global du secteur. Et ça, Jérôme l’avait compris avant tout le monde et se verrait bien enfiler ce costume de Chief Digital Officer, héros éphémère d’une transformation digitale qui traîne (trop !) malgré les gros titres des communicants.

Conseil en marketing et communication

Pour aujourd’hui, il se plaît déjà largement dans ce costume de consultant spécialisé qui distille son expertise au cours de conférences devant 600 collaborateurs Leroy-Merlin, dans les salles de classe de STUDIO MODE http://www.studiomode.fr où de la business school ISG http://www.isg.fr ou au creux des oreilles de certains dirigeants quand ce n’est pas dans ses tweets et autres posts LinkedIn ;

Ah si ! Vous pourrez également le rencontrer pour la 4ème édition du TEDx Issy-les-Moulineaux qui se déroulera le 22 novembre prochain chez Microsoft France et qui aura pour thématique « Le retour au local ». D’ailleurs, spoil alert, il cherche des sponsors : à bon entendeur ! Au-delà de ses activités professionnelles, l’esthétique semble occuper une place importante dans son quotidien ; un look de gentleman, un phrasé fin mais direct, une passion pour les voitures et les circuits, une admiration pour Cartier-Bresson, quelques photos https://monangephotographie.book.fr, le tout sur fond de citation d’Yves Saint-Laurent : « Sans les fantômes de l’esthétisme, la vie serait impossible ! ».

Une présence et veille permanente sur les réseaux sociaux

Et c’est sans doute entre 23h et 1h du matin qu’il joue, sur les réseaux sociaux, avec les propres fantômes de son esthétisme en partageant ses centres d’intérêts, en transmettant aux autres, sans arrière-pensées, le contenu de ses réflexions expertes et les actualités d’un journal en temps réel.

« Puis-je connaître votre compte Twitter, Monsieur ? »
« Si c’est pour me proposer des informations qualitatives sur votre univers de marque, avec plaisir Monsieur : @JeromeMONANGE. ».https://twitter.com/JeromeMONANGE

La question d’un vendeur du futur ?

Pour découvrir la suite et fin de l’article de Guillaume Terrien : https://laplumedalchimia.fr/linfluenceur-corporate-de-juillet-jeromemonange/

Jérôme Monange

Jérôme Monange

À propos de l'auteur :

Jérôme Monange
Jérôme Monange est le fondateur du Lab Luxury and Retail. Il est reconnu aujourd’hui comme expert de la mutation du commerce (avec pour focus : magasin de demain, hybridation du retail, et expérience client) ainsi qu’influenceur. En 2017, il a été Responsable de la Communication du TEDx Issy les Moulineaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.